Accueil Actualités GA Prénorm recrute !

GA Prénorm recrute !

Posté le 19 Jan. 2018


De nombreux emplois sont non pourvus dans l’Agglo. Des entreprises sont prêtes à embaucher sur le champ. C’est le cas de GA prénom.

« Nous avons un besoin immédiat de 6 personnes, soudeur-ferrailleur et mouleur en préfabrication » annonce Mickaël Carvalho, directeur de GA Prénorm, à Criquebeuf-sur-Seine.

L’entreprise de 40 salariés (dont 4 embauchés le mois dernier) fabrique majoritairement des bâtiments de bureaux (le siège social  d’Axa à Isneauville, c’est elle !).

Le carnet de commandes est plein et l’entreprise est prête à recruter pour y faire face. « Il suffit d’avoir un niveau bac, de la motivation et nous faisons le reste.
Si les candidats ont du savoir-être, nous pouvons nous charger du savoir-faire » poursuit-il.

GA Prénorm a mis en place des modules de formation de 5 semaines avec la Région pour devenir soudeur-ferrailleur et mouleur en préfabrication.
Les compétences requises : la lecture de plans, le respect des procédures, la rigueur en ce qui concerne la sécurité et la qualité, quelques compétences en soudure à l’arc, savoir respecter la méthodologie de travail liée au bâtiment. Les salariés ont la possibilité d’évoluer rapidement dans l’entreprise et les avantages sont nombreux (chèques déjeuners, plan d’épargne entreprise, prime de production mensuelle, etc). « Les salariés détiennent 60% du capital. Cela crée une dynamique complètement différente. Ils savent qu’ils travaillent pour eux » souligne Mickaël Carvalho.

Témoignage:
« J’ai le sentiment d’évoluer »
Quentin est arrivé chez GA Prénorm, comme coffreur il y a 7 mois. Aujourd’hui, il est chef d’une équipe de 4 à 15 personnes. « Avant je travaillais sur les chantiers. Ici, nous sommes à l’abri. J’ai le sentiment d’évoluer, nous avons des défis techniques à relever et des moyens matériels pour nous aider. Il existe un vrai esprit d’équipe. » Abdel est un des anciens de l’entreprise. Les compétences qu’il faut avoir ? « Savoir lire un plan, savoir souder, mouler et être motivé. Le savoir-faire est basé sur la maitrise technique et cela s’acquiert avec l’aide des collègues. »

Pour plus d'infos, contactez Karine Jouette - Chargée de mission Emploi - Formation à l'Agglomération Seine-Eure - 02 76 46 02 19

http://www.ga.fr/nos-metiers/construire

Partager cette page